Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Écrit par un Québécois, mais les mythes cités, outre les détails sur les politiques du pays, peuvent être valables pour la France et les autres pays.

J'ai commencé à adapter ce texte à la France. pour les 6 premiers mythes. Merci de m'indiquer s'il y aurait des inexactitudes.

****

Mythe #1 :
Quand tu votes pas ton vote va au parti gagnant ou est redistribué entre tous les partis

Faux. C'est sûrement le plus gros mythe sur l'abstention. En France comme ailleurs, l'abstention est comptabilisée et les votes non-utilisés ne vont à aucun parti.

Ceux qui prétendent le contraire n'ont aucune preuve ni explications à fournir. Je défie quiconque utilisant cet argument de me fournir les preuves de leurs dires.

Mais si ça fait peur aux abstentionnistes, ils n'ont qu'à retirer leurs noms des listes électorales et se débarrasser de leur carte de vote.

***
Mythe #2 :
Si tu ne votes pas, ton vote sera volé

Faux. Mêmes raisons qu'en haut. J'ajouterai que les élections en France sont parmi les plus sécuritaire et les plus indépendantes au monde.

Si ta seule raison d'aller voter est d'avoir peur de te faire voler ton vote, fais la demande d'être retiré des listes électorales et brûle ta carte de vote. Ton vote ne pourra pas être volé si tu n'es pas inscrit aux listes.

Si les gouvernements pouvaient voler les votes de ceux qui n'ont pas voté, ils pourraient aussi voler les votes de ceux qui ont voté pour un autre parti.

***
Mythe #3 :
Voter pour un petit parti comme Rhinocéros aide lutter contre les conservateurs

Faux. À l'exception d'Europe Écologie Les Verts et du Front De Gauche, aucun parti minoritaire n'obtient des sièges à l'assemblée nationale, et un vote pour ces partis là n'aide pas à réduire le pourcentage des 2 plus gros partis libéraux UMP et PS.

Pour lutter contre ces partis, il faudrait contribuer à faire baisser leur pourcentage. Pour se faire, il faudrait voter pour un parti qui a des chances de dépasser le pourcentage d(un d'entre-eux. Voir l'exemple du Mythe #4 pour plus d'explications.

***
Mythe #4 :
Voter le FDG ou EELV aide à foutre dehors les libéraux PS-UMP

Faux. C'est un vote stratégique. Ça aide à réduire le nombre de sièges du gouvernement à l'assemblée nationale, mais en aucun cas ça aide à foutre dehors le gouvernement sortant qu'il soit PS ou UMP.

Explications : Disons que sur 100 habitants, les résultats des élections soient 40% pour l'UMP, 30% pour le PS, et 15% pour le FN et 5% pour EELV

Si toi et ton ami vous votez pour EELV, les résultats deviennent 7% pour EELV, 39% pour les conservateurs et 29% pour les libéraux.

L'avance de l'UMP reste la même, ils sont toujours en tête et ton vote pour EELV n'a absolument pas servi à réduire leur avance. La seule façon de réduire cette avance serait de voter pour le parti qui a des chances de gagner et de foutre dehors les conservateurs, dans ce cas ci le PS.

Le vote stratégique sert uniquement à empêcher un gouvernement majoritaire et ne contribue absolument pas à réduire l'avance des conservateurs.

***
Mythe #5 :
Voter pour un petit parti aide à faire baisser le nombre de sièges du gouvernement à l'assemblée nationale

Faux. La seule façon d'aider à faire baisser le nombre de sièges du gouvernement (et tenter d'éviter une majorité) c'est de voter stratégique. Un vote stratégique est un vote pour le PS ou l'UMP, selon...

Les petits partis comme le NPA n'obtiennent pas de sièges à l'assemblée nationale... Pour faire baisser le nombre de sièges du gouvernement il faut contribuer à en donner à d'autres partis. Si ils en obtiennent aucun, c'est un vote inutile.

Et le seul parti à pouvoir obtenir des sièges sans prendre le pouvoir, c'est soit l'UMP ou le PS, selon ses convictions...

***
Mythe #6 :
Il faut voter blanc pour ne pas soutenir les partis politiques

Faux. Voter blanc ou annuler son vote est aussi pire que d'aller voter.
Premièrement, le but de ne pas aller voter est (en général) de montrer son désintérêt pour le système politique actuel.

Aller voter blanc ou annuler son vote ne fait que donner de la légitimité à ce système et prouve qu'il fonctionne encore. 50% des voteurs qui annulent leur vote, tout le monde s'en fout. Mais plus de 50% d'abstention, ça fait trembler l’État et ça délégitimise le système actuel.

Quand tu votes, environ 1,70 € va à ce parti (s'il dépasse les 1%) pour le financer. Si tu annules ton vote ces 1,70 € sont divisés proportionnellement à chaque parti politique qui dépasse les 1%. En annulant ton vote, tu soutiens financièrement le PS; l'UMP, le FN, EELV. Pour quelqu'un qui ne vote pas pour ne pas soutenir les partis politique, annuler son vote n'est pas un choix envisageable...

****
Mythe #7 :
Choisir le "moins pire que" et voter pour contrer la droite... Libérale

Les libéraux ne sont pas moins pire que les conservateurs. En fait, la politique néo-libérale du Parti Libéral fait autant de ravages que le Parti Conservateur, et ce à l'échelle planétaire. Je suggère à tous de s'informer sur les politiques de laissez-faire économique et de non-intervention de l'État que prône le Parti Libéral. Je suggère aussi d'aller lire sur les ravages du FMI, de la Banque Mondiale, de l'OMC, de l'ALÉNA, de la ZLÉA, etc...

Tout ça fait partit de la politique économique du Parti Libéral qui vise à limiter l'intervention de l'État dans l'économie ce qui permet aux multinationales de librement exploiter les pays du sud grâce à la mondialisation néo-libérale et au néo-colonialisme.

Je crois que les derniers gouvernements libéraux de Paul Martin et Jean Chrétien nous ont aussi démontré avec efficacité leurs arnaques en tout genre, scandales, corruption, vol d'argent public, coupures dans l'éducation, mensonges, etc...

...NPD : Le NPD n'a jamais été élu donc on ne peut pas vraiment argumenter sur son efficacité au pouvoir. Par contre, l'histoire nous prouve année après année qu'il n'existe pas de bon politicien. Prenons l'exemple d'Obama par exemple. Il représentait l'espoir, tout le monde croyait en lui, il a eu le prix Nobel de la paix, tout le monde croyait qu'on aurait enfin un bon gouvernement américain...

Où en est-on aujourd'hui ?

Obama a mentit et trahis toutes ses prommesses. Il était supposé mettre fin à la guerre en Afghanistan et en Irak, il était supposé fermer Guantanamo, abolir le Patriot Act, etc... Rien de tout ça n'a été fait, il a trahis toutes ses promesses et mentit à ses électeurs... Sans parler de la réforme de la santé qui est un désastre au profit des compagnies d'assurances privé... Obama est aussi pro-Israël et sa première action en tant que président fut d'ordonner un attaque sur un village palestinien...

La seule façon de voter pour contrer la droite c'est de mettre au pouvoir des néo-libéraux qui feront aussi pire. Ceux qui soutiennent les élections diront qu'il faut voter pour contrer la droite, eh bien heureusement qu'ils ne restent pas en France car le Front National auquel ils sont confrontés n'est rien comparé aux petits conservateurs d'Harper.

***
Mythe #8 :
Voter est un devoir

La constitution (du moins celle des États-Unis) dit aussi que "Quand l'injustice devient Loi, la résistance devient un Devoir". Si tu considères que le système électoral est en injustice, ton devoir est donc de résister et non pas d'y participer et de l'encourager en le légitimant.

D'un point de vue anarchiste ou anti-capitaliste, ou du point de vue de quiconque ne se sentant pas représenté par un des partis politique principaux, boycotter l'État et son système électoral illégitime est un devoir.

***
Mythe #9 :
Les élections sont un système démocratique où la majorité de la population élisent un gouvernement

Faux faux faux. Selon Élections Canada, le nombre officiel d'électeurs inscrits est de 23 971 740.
Il y a 34 019 000 habitants au Canada (selon Wikipedia, chiffres de 2010) Donc 67.65 % de la population est enregistrée aux élections.
Il y a eu 43% d'abstention en 2011. Donc 57% de 67% de la population a voté, soit 38% de la population.

Les conservateurs ont gagné avec 40% des votes. Donc 40% de votes sur 38% de la population = 15%

Résultat : 15% de la population a élu les conservateurs. Les conservateurs gouvernent donc avec l'appui d'à peine 1 canadien et demi sur 10. C'est ça la démocratie.

En 2008 c'était un taux d'abstention record, les conservateurs ont été élu avec l'appui de 10% de la population. À l'inverse, 90% de la population ne voulaient pas de ce gouvernement.

15% ou 10% de la population qui élisent un gouvernement, non c'est pas ça la démocratie.

Note : les votes blancs et ceux qui annulent leurs votes ne sont même pas comptés dans ce calcul, donc le résultat final est encore plus bas.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Abstention#Calcul_du_taux_d.27abstention

***
Mythe #10 :
Ne pas voter c'est lâche

Faux. Ce qui est lâche, c'est d'élire quelqu'un pour prendre les décisions à notre place. Expliquez moi quelles décisions le gouvernement prennent que le peuple serait inapte à prendre lui même ?

Aller voter c'est le seul acte de lâcheté dans cette histoire, la majorité des gens le font en se soulageant la conscience et en se disant qu'ils ont fait quelque chose pour changer les choses, puis ils resteront assis sur leur cul pendant encore 4 ans.

***
Mythe #11 :
Voter fait changer les choses

Ah bon ? Les partis politique sont tous du pareil au même, aucun changement majeur n'a JAMAIS été obtenu par les élections. Tous les acquis sociaux des 200-300 dernières années ont été obtenus par la LUTTE, du chômage jusqu'à l'égalité des sexes, en passant par l'équité salariale, les constitutions, les droits des femmes, le droit de grève, les syndicats, les retraites, les avantages sociaux et protections sociales, etc...

Les changements radicaux ont toujours été obtenus soit par la lutte, soit par la révolution, mais jamais par les élections.

Aujourd'hui les partis politiques sont tous des pareils aux mêmes et aucun n'offre de changement majeur.

La seule chose que les élections changent, c'est 300 millions de dollars de frais électoral de moins dans les poches des contribuables.

Oui, voter sert à quelque chose : à choisir entre un cancer et un SIDA. Mais un tas de merde reste quand même un tas de merde.

***
Mythe #12 :
C'est la seule alternative possible

Faux. La démocratie directe et l'auto-gestion est une réalité qui est appliqué à petite échelle partout, et qui l'a souvent été à grande échelle. Imaginez la démocratie directe à petite échelle dans toutes les villes, avec des assemblées populaires pour que le peuple se prononce sur les décisions à prendre (on est capable de le faire à l'assemblée nationale ou au congrès alors pourquoi pas avec des citoyens normaux dans chaque villes), ensuite imaginez un fédéralisme libertaire (voir Wikipedia) pour fédérer ces assemblées générales ensemble, un genre de système pyramidal mais avec les décisions qui viennent toujours du bas... CA ce serait de la démocratie directe, CA, représenterait le peuple.

Ceux qui disent que c'est la seule alternative possible sont les mêmes qui argumentent qu'il aura fallu des centaines d'années de lutte pour obtenir le droit de vote.

Heureusement que ceux qui ont lutté n'étaient pas comme eux, parce qu'eux aussi auraient dit que la monarchie et la dictature était la seule voie possible. Si vous admirez tant leurs luttes, faites dont comme eux et luttez pour un système plus juste et boycottez l'injustice.

En savoir plus sur la démocratie directe :
http://fra.anarchopedia.org/D%C3%A9mocratie_directe
http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mocratie_directe
http://fr.wikipedia.org/wiki/Autogestion
http://www.democratiedirecte.fr/2010/06/pourquoi-la-democratie-directe/
http://www.autogestion.coop/

***
Mythe #13 :
Les citoyens obtiennent ce pour quoi ils ont voté

Je suggère de relire les énoncés ci-haut pour comprendre pourquoi c'est totalement faux. 85% de la population ne soutenait pas le gouvernement conservateur aux élections de 2011, et 90% en 2008. Même si on compte uniquement ceux qui ont voté, plus de 60% de la population a voté contre les conservateurs.

Les politiciens mentent constamment et ne respectent pas leurs promesses. Regardez ce qui s'est passé avec Obama, il a trahis toutes ses promesses électorales et mentit au peuple.

Le peuple vote pour des partis sans même lire leur projet politique dans 75% des cas. L'arrivée d'Hitler au pouvoir l'a très bien démontrée. Si ils voteraient pour une décision au lieu de voter pour quelqu'un qui la prendra à leur place, ils voteraient en connaissance de cause.

La guerre en Afghanistan, les mesures d'austérité, les coupures dans l'éducation, les coupures dans les services public, la lutte contre le mariage gay, l'abolition du registre d'armes à feu, l'opposition à l'avortement, les violations de droits de l'homme au g8/g20 etc.... ÊTES-VOUS ENTRAIN DE ME DIRE QUE C'EST CE QUE VEULENT LES CANADIENS ?

Êtes-vous en train de me dire que c'est ça qui représente notre peuple ? Ici comme ailleurs la majorité du peuple est contre la guerre en Afghanistan mais le gouvernement refuse d'y mettre un terme... La population n'a jamais été consultée avant de décider d'entrer en guerre. Pareil pour le reste.

Les gouvernements sont élu par à peine 10-15% de la population, basé sur un projet politique que la majorité des électeurs n'ont même pas lu.

Puis les élus ne tiennent même pas leurs promesses de ce projet politique, et prennent des décisions qui n'étaient même pas dans leurs programmes, sans jamais consulter l'avis du peuple !

***
Mythe #14 :
Il faut quelqu'un pour décider à notre place

Faux. L'argument que le peuple est inapte à décider lui même c'est carrément du n'importe quoi, normalement j'entends ça de la bouche des fachos. Si le peuple est trop stupide alors pourquoi on lui laisse choisir ses dirigeants ?

Choisir entre plusieurs projets politiques complexes est beaucoup plus difficile que voter OUI ou NON sur une décision à prendre.

Avec cette mentalité là, on pourrait aussi bien abolir la démocratie pour foutre une dictature totalitaire avec un élite intellectuelle au pouvoir puisque le peuple est trop stupide pour décider, non ?

Comme disait si bien Errico Malatesta, voter habitue le peuple à se désintéresser à ses conditions sociales et à se bouger pour changer les choses.

Voter conditionne le peuple à avoir quelqu'un pour s'occuper de ses problèmes et tue l'émancipation politique.

****
Mythe #15 :
Élire la gauche fait avancer la lutte sociale en obtenant des réformes, un pas en avant vers la révolution

Faux. J'aimerais bien trouver un seul exemple où les réformes ont permis d'aller vers la révolution, mais j'en suis incapable. En fait, les réformes servent uniquement à tuer le mouvement contestataire et à tuer les luttes sociales en apaisant la colère du peuple.

C'est triste à dire, mais l'histoire nous a prouvé que les seules occasions où le peuple se soulève pour renverser un gouvernement et obtenir des changements sociaux radicaux, c'était quand les pire tyrans étaient au pouvoir.

C'est toujours quand ça va mal que le peuple se bouge. Quand ils obtiennent des réformes, ils s'assoient sur leur petit confort occidental en se disant que "c'est moins pire qu'ailleurs".

***
Mythe #16 :
Les abstentionnistes n'ont qu'à former leurs propres partis politiques

Et si ces abstentionnistes étaient contre le concept de partis politique, contre le système électoral, contre l'État et contre le parlement ?

***
Mythe #17 :
Si tu ne votes pas, ne viens pas te plaindre sur le gouvernement

Depuis quand le vote est la seule façon d'agir ? On pourrait bien vous dire de ne pas vous plaindre si vous n'agissez pas, au lieu d'élire... Le problème, c'est que même si on vote et qu'on met un nouveau gouvernement à la place de l'ancien, on se plaindra quand même et LÀ on aura vraiment aucune raison de le faire puisqu'on aura voté pour ce gouvernement. Encore pire, on sera complice de tout ce qu'il pourrait faire.

En fait, dans plusieurs cas, ceux qui ne votent pas se bougent bien plus que les électeurs pour faire changer les choses.

***
Conclusion & point de vue anarchiste/anti-capitaliste :

Quel que soit le Parti au pouvoir, l'État reste l'État, avec son lot d'injustices, d'oppression, de répression, d'inégalité et d'exploitation... Aucun parti n'offre de changements assez importants pour renier ses convictions et s'abaisser à aller soutenir un système électoral illégitime et encourager le cirque de l'État.

Les anarchistes veulent que le peuple prenne les décisions de lui-même, ils ne veulent pas élire quelqu'un pour les prendre à leur place, quel que soit la couleur du parti. Le gouvernement ne représente pas le peuple, mais une minorité du peuple de 10% à 15%. Seul le peuple peut se représenter lui-même.

Oui, il a fallu lutter des centaines d'années pour obtenir un droit de vote et une démocratie. Mais combien de centaines d'années de plus faudra-il lutter pour obtenir une vraie démocratie, une démocratie directe ? Vous votez aujourd'hui pour des partis qui piétinent des droits qu'il a fallu autant d'années de lutte pour obtenir, et cela ne semble pas vous choquer.

Source:
17 mythes sur l'abstentionnisme & argumentation contre le vote

Tag(s) : #Matières Grises

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :