Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Yep !

Vive les cancres !

Le 22 avril 2015

Près d’un Wallon sur cinq n’a pas (ou mal) voté en 2014.

En Belgique, ce sont les Flamands qui ont participé le plus assidûment aux élections de 2014, selon la dernière étude (1) du Crisp, le Centre de recherche et d’information socio-politiques.

Les cancres de la classe se trouvent au sud du pays. 19,1 % des Wallons n’ont pas émis un vote valable lors du scrutin fédéral (pour la Chambre des représentants) du 25 mai 2014.

Cela signifie que, soit ils ne sont pas allés voter, soit ils ont remis un bulletin blanc ou nul.

"La région bruxelloise [18,1 % de votes non valables pour la nouvelle circonscription de Bruxelles-Capitale] et davantage encore la Wallonie [19,1 %, donc] continuent à présenter des taux […] sensiblement supérieurs au taux flamand (13,7 %)", écrivent les chercheurs du Crisp.

"A l’échelle du pays", la proportion des absentéistes (qui ne sont pas allés voter) et des abstentionnistes (qui ont déposé un bulletin blanc ou nul dans l’urne) "s’élève en moyenne à 15,8 %".

Soit très précisément 1 264 229 électeurs qui n’ont pas, ou qui ont mal, voté l’année dernière. Cela représente "une baisse de 0,2 % par rapport à 2010". Mais on peut estimer que le chiffre est stable par rapport aux dernières élections fédérales et les 16 % de votes non valables.

A en croire les statistiques données par le Crisp, il s’agit là des taux les plus mauvais depuis quarante ans. Il faut remonter aux années ‘70 pour trouver trace de tels pourcentages de votes non valables lors d’un scrutin fédéral (ou national).

On atteignait également 15,8 % en 1971 et même 16,8 % en 1974, année record.

Surtout des absentéistes

"Depuis 1958 [10,9 %], le pourcentage des électeurs inscrits ne se rendant pas au bureau de vote, d’une part, et le pourcentage d’électeurs s’étant rendus au bureau de vote et émettant un vote non valable, d’autre part, suivent des évolutions distinctes et non linéaires, mais toujours de faible amplitude", indiquent les chercheurs.

"Le double mouvement d’absentéisme et d’abstentionnisme a connu des moments forts en 1968 [16,1 %] et en 1974 [16,8 %], plus jamais atteints depuis lors, même si une progression, lente, a été constatée dans les décennies 1980 et 1990.

Celle-ci s’est interrompue en 2003, pour reprendre faiblement en 2007 et se confirmer en 2010. Les résultats de 2014 semblent indiquer une tendance à la stabilisation."

Ce sont principalement les absentéistes qui font gonfler le chiffre des votes non exprimés valablement. 10,6 % des électeurs belges ne sont pas allés voter le 25 mai 2014, soit 851 278 personnes.

Parallèlement, il y a 5,8 % d’abstentionnistes, qui ont donc émis un vote blanc (ils n’ont voté pour personne) ou nul (vote non réglementaire).

Les Wallons sont les plus concernés avec 7,7 % électeurs dans ce cas, pour 5,5 % des Bruxellois et 4,8 % des Flamands.

Le cas du canton de Saint-Vith

"Le chiffre global des votes blancs et nuls [412 951 pour tout le pays] ne permet pas de distinguer les refus volontaires d’émettre un vote valable, les erreurs involontaires ayant invalidé le suffrage et les votes annulés pour des raisons techniques.

Il est à noter toutefois que la pratique du vote automatisé (le vote électronique, NdlR) par près de la moitié du corps électoral diminue considérablement le risque de vote nul (sans l’empêcher totalement), tandis que le vote blanc [reste] possible" puisque c’est le choix de n’émettre aucune préférence.

Enfin, terminent les chercheurs du Crisp, "comme depuis 1999, le canton de Saint-Vith est à mentionner parmi les cas de figure contredisant l’hypothèse selon laquelle le pourcentage de votes blancs et nuls serait inférieur dans les cantons où l’on pratique le vote automatisé. En effet, bien qu’informatisé, ce canton enregistre le plus haut taux d’abstentionnisme du pays."

(1) Courrier hebdomadaire du Crisp; "Les résultats des élections fédérales et européennes du 25 mai 2014"; P. Blaise, V. Demertzis, J. Faniel, C. Istasse, J. Pitseys


****
2013 - "Plus de 40% des électeurs n'ont pas valablement voté l'an passé à Bruxelles

Lire la suite :
http://www.vote-blanc.org/articles.php?lng=fr&pg=3029&mnuid=4817&tconfig=0

Tag(s) : #Matières Grises, #Par(s) Ailleurs

Partager cet article

Repost 0