Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Depuis les Déserteurs Actifs, le 23 octobre 2016

Le 20 septembre dernier nous avons pu lire dans Libération l'entrefilet suivant :

 "Deux sénateurs PS, Gisèle Jourda (Aude) et Dominique Bailly (Nord), inquiets de la montée de l'abstention aux élections, ont déposé aujourd'hui des amendements destinés à rendre le vote obligatoire. «Lorsque l'on est citoyen français, on a des droits, mais aussi des devoirs, et le plus fondamental de ces devoirs c'est celui de voter», a déclaré Gisèle Jourda.

Les deux élus prévoient que les électeurs qui ne votent pas communiquent les motifs de leur abstention auprès d'un tribunal administratif. Si ces motifs ne sont pas admis, ils ont deux rappels à la loi. La troisième absence non justifiée est sanctionnée par un stage de citoyenneté."
Lire ici :
http://abstention-boycott2017.over-blog.com/2016/09/elections-le-vote-va-t-il-devenir-obligatoire.html

"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs"
(Article 35 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du citoyen, et préambule de la Constitution du 24 juin 1793).

On dirait que ceux qui nous gouvernent ont oublié ces fondations sur lesquelles s'est construite la vie politique de notre beau pays. Ils sont tellement déconnectés de la vie réelle de leurs sujets, tellement enfermés dans les huis clos du pouvoir, tellement à coté de la plaque, qu'ils ne s'aperçoivent même pas que chaque élection témoigne d’un degré supplémentaire de détestation à leur endroit.

Ces dernières années on a eu droit à  une succession d’élections municipales, départementales, régionales et chaque fois ils découvraient avec effarement la montée inexorable de l'abstention et, avec une surprise toujours renouvelée, la gifle que les électeurs restants leur infligeaient, réduisant de moitié le nombre de leurs élus.

Mais il y en a qui ne craignent pas d'étaler leur bêtise politique au grand jour en proposant de rendre le vote obligatoire, comme si le mépris implicite dont ils sont l'objet avait besoin d'être explicité par les insultes que les électeurs ainsi rameutés pourraient glisser dans l'urne, en égayant leur morne fiche électorale.

La sanction qui les attend, eux, risque d'être plus sérieuse qu'un simple stage de citoyenneté.

Mais ils seraient capables de ne toujours pas comprendre pourquoi.

Et si pour lutter contre l'abstention, on obligeait les candidats, sous peine de sanctions pénales sévères, à tenir leurs promesses électorales ?

Et si, pour que les électeurs n'aient pas trop honte de leurs élus, on soumettait les candidats à un jury qui jugerait de leur état mental et de leurs motivations – et qui éliminerait, par exemple, des individus comme les deux sénateurs en question ? Etc.

De toutes façons, nous citoyens ordinaires, que nous votions ou pas, nous sommes exclus des processus de décision politique. Alors, autant ne pas se prêter à la comédie électorale, non ?

Source :
http://les-deserteurs-actifs.over-blog.com/2016/10/rendre-le-vote-obligatoire-si-tu-ne-votes-pas-t-es-fiche-s.html

Rendre le vote obligatoire : si tu ne votes pas, t’es « fiché S » ?
Tag(s) : #Expression libre

Partager cet article

Repost 0