Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le 8 décembre 2016

Marine Le Pen, Soral, Dieudonné, la machine à faire peur…

Et maintenant les dérives fascistes de tous les "grands" partis en présence parce que pour avoir une toute petite chance de passer au second tour il faut au moins être xénophobe ou mieux, islamophobe.

Même les partis de l'illusion démocratique se demandent s'ils ne vont pas y aller ?

La peur, l’outil le plus important du système…

L'adage nous dit : "Faute de grives, on mange des merles". Ici c'est faute de compétences donc de crédibilité on va faire peur aux gens pour qu'ils remplissent les urnes.  

J’ai mis un moment à comprendre donc à pouvoir analyser le comment ils allaient contre balancer la dédiabolisation du FN. Il m’a d’abord fallut comprendre et admettre la facilité apparente, évidente du processus…

Du jour au lendemain (j’exagère a peine) MLP et le FN sont devenu fréquentable. Pire, c’était open bar en matière de tribunes, de plateaux télés… Elle allait tuer le père puis, elle avait tué le père et tout était réglé…

Magnifique, splendide, du grand péplum.

J’ai mis un moment à comprendre et à intégrer que ce processus allait permettre de contre-carrer l’abstention ou plutôt la progression de l’abstention. Puisque les délires et l’impéritie des oligarques ne faisait plus recette et ne motivait plus au vote il fallait faire grandir la menace…

Lire la suite :
http://philippe.drenntel.over-blog.com/2016/12/elections.la-peur-moteur-de-l-election-c-est-fini.html

Tag(s) : #Matières Grises

Partager cet article

Repost 0