Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le 9 février 2016

Le lundi 8 février, il n'y avait que 29% des députés présents à l'Assemblée nationale lors du vote pour la réforme qui vise à inscrire l'état d'urgence dans la Constitution française.

411. C'est le nombre de députés qui ont déserté l'hémicycle de l'Assemblée nationale ce lundi 8 février, lors du vote du premier article de la loi constitutionnelle sur l’état d’urgence. Un fort abstentionnisme attendu, le lundi, la plupart de ces élus étant en général dans leur circonscription.

Toutefois, pour une partie de l'opinion qui se voit rappeler à chaque élection l'importance d'aller voter, ce faible taux de participation sur un enjeu qui paraît si fondamental déroute.

Surtout que parmi tous ces déserteurs, certains se sont érigés au cours de leur carrière politique en vrai ennemis de l'abstentionnisme.

Voici quelques-unes des déclarations de ces absents remarqués contre ceux qui ne votent pas.

Bernard Accoyer, Les Républicains :
« Les Français, à juste titre, sont très attachés à leur liberté, à toutes leur libertés, et aller voter en est une. L'abstention, c'est l'échec des politiques. »
http://www2.assemblee-nationale.fr/deputes/fiche/OMC_PA230

Source :
http://www.slate.fr/story/113849/411-abstentionnistes-abstention

 
Tag(s) : #Matières Grises, #Vidéos, #Infos Diverses

Partager cet article

Repost 0