Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ils boycottent la présidentielle, et le proclament haut et fort

Le 23 février 2017

Politisés, paumés, déçus, créatifs… Une masse de Français ne se prononcera pas lors du grand rendez-vous politique quinquennal, et veut le revendiquer.

L’élection présidentielle n’aura pas lieu, No vote!, Boycott 2017, Manuel de survie dans l’isoloir… Vous y avez peut-être pensé aussi : et si la question, les 23 avril et 7 mai, n’était pas « pour qui voter » mais « faut-il voter » ?

Dans les sphères utopistes ou désabusées, modérées ou radicales, des prises de position émergent en faveur de l’abstention ou du vote blanc, si possible massifs, pour l’élection présidentielle.

Elles prennent la forme de livres, de contre-campagnes ou de spectacles. Un abstentionnisme politisé qui est la partie visible d'un iceberg de refus très divers.

Dans son récent livre Plus rien à faire, plus rien à foutre, le directeur général délégué de l’institut de sondages Ipsos, Brice Teinturier, évalue les « prafistes », ces Français qui se disent indifférents ou dégoûtés de la politique, à près de 30% de la population.

Tous ne s’abstiennent pas (en 2012, l'abstention et les votes blancs et nuls représentaient plus de 24% du corps électoral au second tour), mais « la “Praf attitude”, c’est-à-dire le détachement de plus en plus profond vis-à-vis de la politique, est un phénomène en voie d’émergence », nous explique le politologue, qui constate notamment « une demande de morale et d’exemplarité » : « Une fois qu'on a posé ça, l'idée, c'est de voir si la campagne va ramener les “Prafistes” dans le jeu. »

Lire la suite :
http://www.slate.fr/story/138128/abstention-2017-boycott-presidentielle

Tag(s) : #Infos Diverses

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :